millionaires and teddy bears - Kevin Coyne

Il y a des artistes méconnus, et c’est profondément injuste !

Kevin Coyne est de ces artistes. Pourtant, on évoquait Dylan, Beefheart, Van Morrison. Rien que ça. Mais Kevin Coyne n’était pas de ceux qui devaient suivre une voie toute tracée… Il avait des textes à dire et à des musiques à faire entendre.

Je me souviens de Kevin Coyne. Je l’avais découvert totalement par hasard, un samedi après-midi dans une émission fourre tout de la Deux, présentée par Patrice Laffont ! Ce type, tout seul avec sa guitare, sa manière étrange d’en jouer et cette voix ! Hallucinant ! Ça m’est resté ! Et je crois que c’est un des artistes de mon panthéon !







L’album Millionaires and Teddy Bears débute par un titre très abstrait, People. Et il va se poursuivre étrangement plus sage. Mais c’est quoi la sagesse chez Kevin Coyne ? Pas la voix, toujours au fil du rasoir de la folie. La musique ? Sage ?
Bon, je ne sais pas comment expliquer ce disque, ni comment on peut d’ailleurs parler de Kevin Coyne, il faut juste l’écouter.






Épurée, touchante, syncopes guitare acoustique, chaleur humaine, piano, bluesy, mélancolique, sensible !








(les deux premiers titres de l’album) ! Et pour approfondir l’œuvre de Kevin Coyne, l’album essentiel : Marjory Razor Blade.