un travail




Voilà, cette fois, c’est bon. Retour dans le monde du travail après une parenthèse de plus de 6 mois (à nouveau). Bon, ça va juste me payer le loyer, ce n’est qu’un contrat de 26 heures hebdomadaire. Mais c’est un défi qui m’attends, à partir d’une page presque blanche, de mettre en place, à Marseille, le service d’aide humaine de l’association GAPAD. Ça commence le 15 octobre.