le jamais 2 sans 3, ça ne marche pas !


En tout cas, pas ce matin…


Hier, le temps était à l’orage. La pluie est tombée, plus ou moins forte, selon les lieux. Ce matin, encore quelques gouttes, et au moment d’écrire ces mots, le ciel se dégage et le soleil montre de nouveau ses rayons. L’avantage de cette météo perturbée, c’est que la température est revenue à un niveau raisonnable, et que j’ai même eu froid ce matin en allant chiner. Et pour rien !

Bredouille…


Alors, je suis retourné au vide-greniers, celui ou deux fois j’avais déniché quelques disques très sympathiques (David Crosby, Frank Zappa, Gentle Giant, Grateful Dead, Deodato… voire les deux photos ci-dessous ). Plein d’espoir j’ai tracé la route (quelque 20 minutes de trajet quand même), pour arriver sur les lieux, et voir un vide-greniers clairsemé, à peine 6 stands, alors qu’il y en a plus d’une trentaine habituellement, le vent froid, oui froid, et juste un bac avec quelques disques. Mais rien d’intéressant à en tirer. Si, juste le Let it Be des Beatles, mais dans un état déplorable, pochette et disque. Et comme je l’ai déjà, vous pensez bien que je n’ai pas pris le temps de demander le prix. Bref, 20 minutes de route, 2 minutes à regarder les quelques galettes, 20 minutes de retour. Jamais 2 sans 3, ça ne marche pas, en tout cas pas aujourd’hui.

J’en ai profité pour reclasser mes disques.

Mais vite fait, comme ça. En fait j’ai déplacé quelques disques de mes « casiers » Ikea, histoire de laisser respirer les cases Jazz en lui en attribuant une de plus. Je n’arrivais plus à ajouter mes dernières acquisitions dans le genre, trop serré. Et puis j’ai mis en valeur, toujours dans le rayon jazz, deux ou trois artistes : Portal, Coltrane, Miles ! Bref, un peu de rangement pour passer le temps ! Et puis un alphabet à améliorer…

Commentaires

Articles les plus consultés