Yma Sumac, une voix étrange venue d'ailleurs !



Elle vient du Pérou cette voix, et qui plus est d’une descendante reconnue du dernier empereur Inca ! Et il parait que sa voix couvre 5 octaves; En tout cas, cet album, son premier album enregistré aux USA pour Capitol est un énorme succès ! En tut cas à l’écoute, c’est une expérience sonore très particulière, entre exotisme, kitch, des accents jazz par petites touches, performance et émotion. Même si l‘orchestration peut paraitre datée, c’est un album très surprenant !


Commentaires

Articles les plus consultés