Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2015

de 2015 vers 2016

Le bilan pour 2015, il est ici, avec une playlist en guise de mémoire pour cette année qu’on voudrait pouvoir oublier mais qu’on veut pouvoir laisser derrière nous sans regrets aucun.




Photos 2 chats…

Alela Diane

En lien avec le dernier article sur le Blog Notes officiel : D Comme…

peau d’orange

cadavres exquis !

Et pendant ce temps…

Pendant que mes oreilles se remplissent du son de la trompette de Miles Davis dans un album aux sonorités presque rock, que Noël approche à grands pas, la vie continue son petit bonhomme de chemin. Tiens, aujourd'hui j'ai récupéré la Moto Guzzi, après la réparation du frein avant. Petite frayeur en repartant, au bout de 4 ou 5 kilomètres et un blocage complet au beau milieu de l'avenue. Heureusement, un confrère motard m'a aidé à pousser/tirer/glisser la moto sur le côté, histoire de ne pas rester comme un naze à bloquer la circulation. Verdict, frein bloqué à cause de la chaleur (pas celle de l'air ambiant). Un coup de fil chez mon garagiste, un coup de scooter pour lui et 15 minutes plus tard, je suis reparti, frein débloqué et un petit réglage qui va bien. 12 kilomètres plus loin, moto dans le garage, et moi au chaud, sans soucis.
Quoi d'autre ? Je teste depuis quelques jours déjà un smartphone sous Android... La marque du smartphone ? Danew Konnect 501. Aucu…
4h du matin...


Réveil quasi brutal. Et un mot qui surgit dans la nuit «  croquettes »  ! «  Est-ce qu’on a enlevés les croquettes ? ». Mais ça ce n'est rien, ce n'est pas le pire. Il y a autre chose, encore plus puissant que l'acouphène de mon oreille droite, et ce truc couvre vraiment le sifflement de mon oreille. Ce truc, il doit remonter des limbes "cortextuelles" d'une adolescence traumatisée en 1976 ? Non, impossible ! J’écoutais déjà les Doors, et Deep Purple et le Floyd et bien d’autres… Et pourtant, c’est bien là, accroché et boutant mon acouphène hors de moi. C'est pas que j'y tienne à mon acouphène. Il m'emmerde plus qu'autre chose, il m'empêche d'entendre le silence de la nuit. Mais là, non, c'est insupportable. Ce truc qui depuis 4h du matin, cette ritournelle, cette scie musicale qui tourne en boucle, je ne peux plus. Alors j’ai décidé de la partager avec vous, de vous refiler le bébé monstrueux, comme une poupée à la …

La trêve hivernale

Bon, ça va être la trêve des confiseurs, l’hibernation.
Le dernier vide-greniers, c’était hier.  En tant que vendeur, une lubie de mon épouse, qui a bien regretté tellement nous avons eu froid, tellement le soleil nous a fait défaut - il n’y a qu’à voir le lien ci-dessous, et surtout devant la faible recette…


http://joseph-isola.info/Sardequin/on-se-gele-les-miches-2/


Bien sur j’en ai profité pour chiner aussi, faire le tour des stands, alors que la nuit était encore bien noire, à la lueur de la lampe de poche. J’ai même croisé 2 amis chineurs de vinyles comme moi - tout aussi cinglés - et bredouilles… J’ai quand même, après avoir fait plusieurs tours du champ acheté un petit coffret de musique classique : Gustav Mahler, la Symphonie N°2, dirigée par Bernard Haitink avec le Concertgebouw d’Amsterdam (superbe orchestre), pour la modique somme de 2€…



Alors, je ne vais pas nier qu’il risque de m’arriver d’avoir envie de sortir un de ces dimanches matins à venir. Mais entre le froid, l’en…

Shiva

Définition : Abruti !

Abrutin. Personne omniprésente dans les domaines de la spéculation intellectuelle, également très active dans les voies de l'activité morale. Ce fut l’abruti qui inventa l'écriture, l'imprimerie, le chemin de fer, le bateau à vapeur, le télégraphe, la platitude et les sciences exactes. Il fut à l'origine du patriotisme et des guerres internationales, et créa la théologie, la philosophie, la loi, la médecine et Chicago. Il institua les gouvernements monarchiques et républicains. Il est présent au fil des âges  des origines jusqu’à nos jours, exerçant son idiosyncrasique  activité. À l'aube des temps il chantait sur les collines primitives, et il conduit dans ce mitan de l'existence la procession des vivants. Il borde de son auguste main le coucher du soleil de la civilisation, et dans le crépuscule prépare pour l'Humain sa bouillie mentale du soir, se tenant prêt à refermer la dalle de la tombe universelle. Et quand les derniers d'entre nous se seront re…

De l’eau sur Mars ?

Convention du disque (Marseille)

Et un bilan mitigé...

Beaucoup de vendeurs, du choix à tous les prix... Le paradoxe, c'est que ce dimanche matin, j'ai eu l'impression que le public n'était pas au rendez-vous comme l'an dernier. Et pourtant j'y suis resté de 9h30 à presque 14h. Et pour une récolte plutôt modeste. Bien sur il y avait des albums à faire envie. Mais le plus souvent, les prix étaient à l'avenant, plus proche des 20, 25€ et même plus, beaucoup plus...
Et cette année, j'ai trouvé que les bacs entre 4, 5 € et 10€ maximum n'étaient pas aussi intéressants que l'année passée. Alors, bien sur, ça devient difficile quand la collection prend de l'ampleur. J'ai bien une "wish-list", mais hélas, c'est rarement dans les bacs à 4€ qu'on trouve les pépites de cette liste.

J'ai donc déambulé de stands en stands, passant et repassant, fouillant les mêmes bacs plusieurs fois. J'ai également passé du temps sur le stand de deux amis chineurs comme moi e…