Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2019

[Un jour, une photo - saison 2] Vintage photo.

[Un jour, une photo - saison 2] Rouille

Récolte de l'Ascension !

Aujourd’hui, je suis allé chiner. Tard. J’ai croisé l’ami Jean-Marc, puis perdu de vue. Il s’est égaré à fouiller les bacs de 45T. Quant à moi, je n’ai pas chiné grand chose, pas de free-jazz, ni même de jazz tout court, pas de bizarrerie musicales. J’ai bien vu 2 albums de Barclay James Harvest, mais à 5 euros pièce, j’ai passé mon tour. Alors, j’ai juste ramené 1 petit Claude Nougaro, pour 1 petit euro. C’est presque Jazz, ça roule des R et c’est diablement poétique (à dire avec l’accent de Toulouse).



Et puis hier, je suis passé à ma ressourcerie de cœur. Et j’en ai ramené 3 galettes, toujours pour le même prix de 1 euro la pièce. Et j’ai eu une petite chance, les disques venant d’être mis en bacs 5 minutes avant mon arrivée. 3 disques perdus au milieu des Luis Mariano (et il y en avait du Mariano !). Pour tout vous dire, je ne suis guère fan dePat Benatar, mais il fallait la sauver de Mariano, et puisMama Béa, c’était une évidence, je devais prendre ce disque. D’abord, j’aime cette…

[Un jour, une photo - saison 2] Nocturne

[Un jour, une photo - saison 2] boucle

[Un jour, une photo - saison 2] Omalée

Ataraxia

Le Skeuds Day d’Aix en Provence et une provision d’albums de Jazz, 9 au total. Bon petite déception, j’avais mal vérifié mais le Bolivia de Gato Barbieri est voilé, totalement irrécupérable. Je verrais avec Vincent le week-end du Skeuds Day de Lourmarin (c’est pour bientôt) s’il veut bien un petit échange ! Bon en attendant, j’écoute et je savoure : 


[Un jour, une photo - saison 2] Brume matinale

Et en plus, je suis rentré bredouille du seul vide-greniers que j’ai eu le courage de faire. 5 ou 6 stands, 4 vinyles appuyés contre un pied de table, et le plus rock et le plus exotique, c’était un album de Pierre Perret. Il est sympa Pierrot, mais pas au point de m’acheter un vinyle…

Le monde à l’envers de Dutronc

Vite fait les deux achats de ce mercredi dernier à la ressourcerie, et donc pour 2€, un album (pas une compilation) de Jacques Dutronc et un double live enregistré à Paris en 1971 par Ike et Tina Turner - Olympia 1971. Après un nettoyage appliqué, le Dutronc passe comme un charme, sans un craquement, alors que la pochette laissait présager le pire. Quant au Ike & Tina Turner, il n’est pas encore passé sur la platine. Mais il ne perd rien pour attendre.




Sinon, demain 1 seul vide-greniers au programme, histoire de sortir prendre l’air. En attendant, un petit extrait du Dutronc






[Un jour, une photo - saison 2] Nos trente ans

Petit repas au restaurant (Jacquou le Croquant à Aix en Provence) avec Laurette, pour nos 30 années de vie communes, un petit coup de vieux quand même !

Convention du disque, Aix en Provence.

Petit compte-rendu rapide de ce dimanche matin. Pas de vide-greniers mais le Skeud Days à Aix en Provence. Le temps médiocre et la pluie annoncée (elle est arrivée seulement en fin d’après-midi) a découragé certains vendeurs, et il n’y avait que 6 stands de présents. Mais beaucoup de disques, à touts les prix. Autant dire que j’ai épuisé mon budget des dernières semaines de mai !

Photo
Petite énumération rapide :Iggy Pop – The Idiot, 4€ sur le stand de Laurentjuste à coté Johan Asherton, son dernier album Diamonds (artiste français, grand fan de Marc Bolan et la pochette de l’album fait clairement allusion à Electric Warrior de T-Rex. 8€ le disque neuf sur le stand du Label Closer Records. Les 10 autres albums pour 30€ sur le stand de Vincent, et je crois que j’aurais pu en prendre 3 ou 4 fois plus. mais je me suis focalisé sur les albums de jazz, Duke Ellington et Coleman HawkinsPassportJean-Luc PontyGato BarbieriSolal et GrappelliGillespie/Parker/Mingus/Roach et PowellSauf en haut à…

Et quelques albums de plus !

Je viens de faire un compte rapide. Il y a dans la « pile » de disques à écouter 21 albums de tous styles. La question est donc de savoir pourquoi autant d’albums ? Les derniers en date, depuis hier (11 mai 2019) et aujourd’hui, en ont ajouté 9. Certains sont dans cette pile depuis plusieurs mois déjà, la question se pose donc pourquoi ne pas les avoir écouté encore et même, les avoir achetés ? Bon, je vais me donner une semaine pour les poser sur la platine. Certains ne résisterons sans doute pas à l’écoute, il sera temps de les mettre de dans une liste de reventes ou de dons.

Hier !Passage à Occadeco (dépôt-vente) à Aix-Les-Milles. Pas mal de nouveautés dans les bacs de disques ; une bonne demi-douzaine de Genesis, quelques albums de Jazz et d’autres groupes dont j’ai un peu oublié les noms. Pris 5 disques, pas au prix de ma ressourcerie habituelle, hélas.



Pas certain que le Neil Young fasse parti de sa meilleure inspiration, mais c’est Neil. Pour les autres albums, ça ne peut qu’être…

[Image du Jour] Papillon

Il y a 54 ans… Subterranean Homesick Blues

Mythique, vous avez dit mythique ?8 Mai 1965 Il y a 54 ans aujourd’hui, Bob Dylan tournait le clip de « Subterranean Homesick Blues" dans une ruelle à côté du Savoy Hotel de Londres en compagnie d'Allen Ginsberg et de Bob Neuwirth.



Copié milles fois…

Le petit bonheur des encombrants !

Derrière ce titre énigmatique se cache un petit coup de chance ! J’avais l’intention de refaire un saut à Ikea pour racheter une étagère Kallax pour mieux ranger une partie des vinyles. Une photo pour mieux expliquer : Comme vous pouvez le voir, juste en dessous de la platine Dual (à coté de l’ampli), les vinyles sont rangés sur une sorte de table basse, trop serrés, certains impossibles à sortir sans tordre le haut de la pochette (rangée du bas), et surtout très difficiles à consulter, choisir pour l’écoute. Et puis aujourd’hui, devant l’entrée d’une résidence, ma chère et tendre compagne, en rentrant de son travail en bus remarque quelques encombrants dont ce qui ressemble à une étagère Expedit ou Kallax Ikea ! Ni une ni deux, je prends la voiture pour aller voir, c’est à moins de 5 minutes de chez nous ! Bingo ! Un petit coup de propre, un peu de désinfectant (quand même), et une économie de 40€ (sans compter l’essence et le temps de trajet pour aller à Ikea). Bien mieux mine de r…

Le retour du coffre magique.

Souvenez-vous ! C’était au début du mois de février. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas croisé l’ami Christophe. Et ce matin, au vide-greniers du Tholonet, c’est avec grand plaisir que nous nous sommes rencontrés. On a beaucoup tourné dans les allées du vide-greniers, et je m’en vais vous narrer ça !

Le Coffre magique de Christophe
Donc, j’arrive sur place, il fait un froid de canard et les violentes bourrasques de vent font s’envoler les cartons sur les stands. J’effectue un premier tour de piste, je vois deux bacs de disques que j’avais déjà vu lors d’un précédent vide-greniers, dont celui avec le double bleu des Beatles à 50€, je me dis que ça commence très mal. D’autant qu’en dehors de ces deux bacs, je ne vois que quelques albums éparpillés ici où là sur les stands. Et je croise Christophe. Il est devant un stand dont le vendeur lui a dit que des vinyles allaient arriver ! Bref, on discute, on papote musique et vinyles, on échange des histoires sur nos trouvailles, on…

Les enceintes connectées nous écoutent !

Premier Jazz - souvenir

1987, pour mon anniversaire, mon ami Philippe m’offre un CD. C’était l’époque de la montée en puissance du CD Audio et bientôt nos vinyles (mes vinyles) allaient laisser place aux peine galettes argentées. Je m’étais même abonné à une revue qui s’appelait Répertoire des disques compacts (de 1988 à 2004). Ce CD je l’ai toujours.
Et ce matin, chez mon disquaire Aixois, j’ai acheté l’album au format vinyle pour 10€. Mes amis lecteurs savent que depuis 2008, j’ai repris le chemin de la galette noire !
Coleman Hawkins-The Hawk Flies High! C’était mon premier album de Jazz, au format CD, suivi par bien d’autres, puis par depuis 2008 un bon nombre d’albums vinyles. D’Armstrong à Sun Ra en passant par Coltrane, Tonbruket, Archie Shepp, Portal et d’autres noms, d’autres styles. Alors, Coleman Hawkins n’est sans doute pas (plus) le jazzman le plus recherché par les collectionneurs, mais bon sang, quel musicien, et puis cet album c’est ma madeleine de Proust. Et puis l’ami Philippe Caraguel m’a …

Un Van Halen et un Ian Dury

Récolte minimaliste Histoire plus courte que dimanche passé, parce que matinée plus courte. N’ayant pas eu envie de revivre la même galère que dimanche dernier, je me suis donc levé plus tard, et forcément arrivé plus tard sur le premier vide-greniers ! J’ai bien entendu rencontré deux connaissances chineurs de vinyles, dont l’ami Jean-Pierre, qui n’avait fait qu’une maigre récolte (et pourtant arrivé plus d’½ heure avant moi). Récolte minimaliste, pourtant quelques bacs avec plus de « classiques » pop/rock que de coutume, mais rien de bien exceptionnel, quelques albums de jazz, dont un Coltrane que j’aurais acheté si je ne l’avais pas déjà eu (pour bien moins cher) dans ma vinylethèque. Bref, 2 disques sympathiques, pour 2€ pièce, mais rien sortant de l’ordinaire.journée de galère !Il y avait bien un second vide-greniers, plus loin, mais vu l’heure relativement tardive, il était évident que les chineurs du coin avaient déjà écumé le lieu – d’autant que je connais ces chineurs. D’ail…